Distinctions et prix

Prix d'excellence en recherche de la Faculté de sciences humaines de l'UQAM 2014

Lors de l'événement Les sciences humaines en tête et en fête du 26 novembre 2014, Yves Gingras a reçu le prix d'excellence en recherche de la Faculté des sciences humaines de l'UQAM en reconnaissance de sa productivité et de son apport exceptionnel à la recherche. C'était la première fois que la FSH octroyait ce prix.
» Sciences humaines en fête dans Actualités UQAM
» Lire le discours d'Yves Gingras

Membre émérite de l'ACFAS 2008

Lors de son 76e congrès tenu à Québec, l'Association francophone pour le savoir (ACFAS) a nommé membre émérite de l'Association Yves Gingras. Cet honneur lui a été décerné en raison de ses mérites et de sa grande contribution à l'ACFAS.

Prix Jacques-Rousseau 2007

Lors de son Gala des sciences tenu le 11 octobre dernier,  l'Association francophone pour le savoir (ACFAS) a remis son Prix Jacques-Rousseau à  Yves Gingras. Ce prix est octroyé depuis 1980 à un scientifique dont les réalisations ont largement dépassé sa discipline ou son domaine de spécialisation et qui a établi des ponts novateurs entre différentes disciplines. Cet honneur témoigne de la contribution originale d'Yves Gingras au développement du champ STS au Québec et ailleurs. 

Prix Gérard-Parizeau 2005

Le 14 avril 2005 le Prix Gérard-Parizeau 2005 a été remis à Yves Gingras « en reconnaissance de son œuvre exceptionnelle et de son engagement social dans l’ouverture du vaste et difficile champ de l’histoire des sciences au Québec ». Assorti d’une bourse de 30 000 $, le prix est octroyé à tous les deux ans à un professeur ou un chercheur en histoire du Québec dont les réalisations sont remarquables.

Monsieur et Madame Robert Parizeau, Yves Gingras et Louis Maheu, doyen de la Faculté des études supérieures de l'Université de Montréal
 

    Créé en 2000 grâce à la mise sur pied du Fonds Gérard-Parizeau, le Prix Gérard-Parizeau rend hommage au fondateur de la firme Sodarcan, figure marquante du monde de l’assurance au Québec. Gérard Parizeau étant passionné d’histoire, le prix porte, en alternance, sur la finance ou l’économie les années paires, et sur l’histoire, les années impaires. Depuis sa création, le Prix Gérard-Parizeau en histoire a été décerné à Gérard Bouchard (2001) et Brian Young (2003).


     


     

     

     

    Yves Gingras 

    Yves Gingras et Camille Limoges,
    membre émérite du CIRST

    » Communiqué de presse
    » Pour plus d’information

    Prix Ivan Slade 2001

    Yves Gingras a remporté le prix Ivan Slade 2001, accordé chaque deux ans, par la British Society for the History of Science. Ce prix est accompagné d'une bourse de £300.

    Le comité de sélection a publié la citation suivante:

    The Ivan Slade Prize is awarded by the BSHS biennially for an essay (published or unpublished) making the best critical contribution to the history of science. The 2001 competition has been awarded to Professor Yves Gingras, of the Université du Québec à Montréal for an essay on «The Social and Epistemological Consequences of the Mathematization of Physics». The judges felt that it addressed an important theme in an innovative manner, was well focussed, documented and researched, and was particularly crisp and clear in expression. It offered a critical reevaluation of the unintended consequences of Newton’s conjectures. Professor Gingras argues that prior to Newton everybody could understand a mechanical block universe more or less intuitively. Before Newton’s work, knowledge had always been manifest – simply by reading the Book of Nature all knowledge would be revealed – especially in theistic societies. With Newton’s use of mathematics in his physical theories many people could no longer understand or comprehend the world. That is, for many learned people Newton’s scientific innovations led to an ‘un-understandability’ of the world in which they lived. The judges appreciated the subtlety and insight of the author’s argument, and saw in the paper the methodological originality that the prize is intended to recognize.

    Prix Michel-Brunet 1988

    Yves Gingras, Luc Chartrand et Raymond Duchesne, ont obtenu le Prix Michel-Brunet de l’Institut d’histoire de l’Amérique française pour leur livre, Histoire des sciences au Québec, en 1988.

    Autres distinctions

    Yves Gingras a été finaliste pour le Prix Jean-Charles-Falardeau de la Fédération canadienne des sciences humaines pour son livre, Les origines de la recherche scientifique au Canada. Le cas des physiciens, en 1992.

    Yves Gingras a été finaliste pour le Prix du Gouverneur général du Canada (dans la catégorie traduction) pour son livre, Physics and the Rise of Scientific Research in Canada (traduit par Peter Keating), 1992.

    Yves Gingras, Peter Keating et Camille Limoges, ont reçu une Mention aux Prix du ministre de l'Éducation 1998-1999 pour la préparation d’un cours à distance sur l’histoire des sciences. Cette mention était accompagnée d’un certificat et d’une sculpture originale.

    Yves Gingras a reçu une Mention spéciale d’honneur au Gala de l’Excellence du Cégep Limoilou en 2001.